Association Gtroph

La passion pour les brouteurs du lac Tanganyika
  • Depuis le 02-09-2006
  • »  Total : 549 192
  • »  Aujourd'hui : 25
  • »  Connecté(s) : 2
  • Les brouteurs du Tanganyika

    Les brouteurs du Tanganyika

    Parmi l'extravagante multitude de poissons endémiques qui habitent les eaux bleues du lac Tanganyika en Afrique de l'Est, il est un groupe de poissons de la famille des Cichlidés qui a acquis une place très particulière dans le coeur des aquariophiles passionnés : c'est le groupe des Tropheines, qui regroupe des espèces issues de la grande radiation haplochrominienne, célèbre pour sa capacité à former des essaims d'espèces qui permettent aux scientifiques de mieux comprendre les mécanismes complexes de l'évolution des espèces.

    Ces cichlidés, encore peu connus en dehors des célèbres Tropheus, vivent pour leur majorité dans les régions rocheuses et peu profondes du grand lac africain, et prospèrent en exploitant les riches ressources alimentaires que leur fournissent les algues qui se développent sur les rochers inondés de soleil, ainsi que la nombreuse microfaune qu'elles abritent.

    Espèces de taille moyenne et exportées depuis la fin des années cinquante, les Tropheus sont les plus réputés de ces poissons, en particulier Tropheus duboisi, dont les juvéniles ornés de rangées de petites tâches nacrées ont depuis un succès indéniable, même si le maintien en captivité de ces merveilles n'est pas toujours des plus simple, en raison de besoins alimentaires très précis et d'une adaptation à des caractéristiques physico-chimiques du milieu bien marquées.

    Depuis les années soixante-dix et quatre-vingt, de nombreuses variétés géographiques et espèces nouvelles de ce genre ont été introduites dans nos aquariums, si bien qu'une pléthore de poissons de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel est maintenant présente en captivité, avec des variétés aussi saisissantes que le moori "red rainbow " ou le magnifique Tropheus sp. "Ilangi ", issu de l'hybridation naturelle entre deux espèces sympatriques, et originaire d'une zone infestée de crocodiles, d'où il a d'ailleurs disparu en raison d'une pêche effrénée.

    Plus grands, et beaucoup moins connus car considérés pendant des décennies comme impossibles à maintenir en captivité, les poissons du genre Petrochromis sont les véritables rois des biotopes rocheux du lac Tanganyika, et se déclinent dans toutes les couleurs du spectre, avec des espèces mesurant de 15 à 40 centimètres, au caractère bien trempé et à l'intelligence vive. Leur comportement complexe et leur robe chatoyante en font les préférés des amateurs de grands aquariums.

    Enfin, parmi les Tropheines existent des espèces moins spécialisées dans l'exploitation des algues, aux formes plus variées et parfois étranges, comme les Lobochilotes labiatus aux énormes lèvres, ou les Ctenochromis horei qui ressemblent plus aux haplochrominiens des autres régions africaines qu'à leurs plus proches cousins du Tanganyika.

    Ce sont ces cichlidés passionnants et bien d'autres encore que notre association a pour but de faire connaître au plus grand nombre, que vous soyez débutant ou vieux briscard de l'aquariophilie, et tous les jours de nouvelles découvertes étonnantes attendent les lecteurs de notre forum, en accord une fois encore avec le vieux dicton latin : "Ex Africa semper aliquid novi" .

     

    Biodivmax