Association Gtroph

La passion pour les brouteurs du lac Tanganyika

Version courte sur le monde social des N Brichardi

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9384
Enregistré le: 23 Juin 2015, 15:52
Localisation: Paris

Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par philB » 22 Mai 2018, 21:44

Au vu de certaines réactions sur un article dans partie membres... :lol:

Mon challenge. Tout faire tenir en 30 lignes !!! :?


Les Neolamprologus pulcher/brichardi sont une seule espèce, parmi les plus évoluées des Cichlidés
Les jeunes ainés aident le couple dominant dont ils descendent pourtant rarement (fréquent turn over des dominants, tous les ans au mieux ). Le groupe est la clé mais l'exclusion la règle.
Et une colonie comprend dans le lac entre 2 et 200 familles,comptant dix individus en moyenne (ceux de plus d '1.5 cm).

Les groupes défendent et aménagent solidairement un territoire commun mais chaque individu a son espace perso (une ligne pour Corwin c 'est aussi comme ça qu'on peut les « reconnaître », ils bougent peu).
Sans groupe, pas de reproduction qui réussisse ; et s'ils restent durablement trop peu nombreux ils disparaîtront (un tiers des groupes ne dépassent pas l 'année).
Avec groupe, il y a concurrence territoriale et aussi reproductive, d où des exclusions d'assistants subordonnés ( entre trois et cinq/six centimètres soit entre trois mois et un an).

A part exclure, les dominants peuvent (en partie) « castrer » psychologiquement voire chimiquement (?) leurs subordonnés qui réduisent aussi leur croissance.
La femelle dominante en présence de plusieurs mâles matures peut émettre plus d oeufs, d où multipaternité , accepter de faire partie d un harem -ou pas.
Mâles et femelles ont ainsi leur propre stratégie. Mais les grands groupes -les plus stables les meilleurs territoires- sont détenus par des lignées femelles héréditaires
En fait il n y a pas de règle toujours définie cela dépend de l 'environnement, du caractère individuel des dominants.
En tout cas c'est un groupe instable, toujours en changement et renouvellement.

Tellement fin, leur comportement social peut à certains égard être comparé aux primates, ou même aux humains. D'où les très nombreuses études scientifiques depuis les années 80. Les découvertes continuent.
Pour approcher du naturel il faudrait un gros bac en terme de milliers de litres, avec des Lépidiolamprologus kendalli (ou Cyphotilapia frontosa) prédateurs, plus des petits Telmatochromis voleurs d'oeufs dans coquilles; et six ou sept ou plus couples / harems de brichardi.


RASSUREZ VOUS pas de version 3 à venir . :evil:
Une question cependant...Et avec des tropheus cela donne quoi ??
Modifié en dernier par philB le 23 Mai 2018, 15:03, modifié 1 fois.
philB
membre Gtroph 269/75
Lien vers ma liste de maintenance:
https://gtroph.fr/forum/viewtopic.php?f=106&t=6927#p117471

"Tous ceux qui connaissent le succès ont d'abord rêvé à quelque chose."
proverbe amérindien

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2401
Enregistré le: 16 Jan 2013, 23:38
Localisation: Val d'oise

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par Corwin » 22 Mai 2018, 21:58

Encore une fois gros boulot de ta part
Amicalement Corwin :D
"moi aussi, je suis hanté par les eaux"
l'erreur c'est de penser que nous sommes à l'extérieur de l'aquarium.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4446
Enregistré le: 01 Fév 2016, 13:26

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par cycykewl » 23 Mai 2018, 06:47

Top!!!
Merci
Cyrille
Membre Gtroph 271/95

Avatar de l’utilisateur
 

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par Ben29 » 23 Mai 2018, 07:29

Même espèce ?

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12295
Enregistré le: 04 Juil 2008, 18:54
Localisation: Morsang sur Orge 91

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par Petro91 » 23 Mai 2018, 07:38

J'avoue que cette version est très intéressante.
Toutes ces observations sont riches et détaillées.
A présent, comment organiser la prédation ?

Mon observation simple, la prédation des Cypho est limitées mais visible. J'ai 3 colonies de Brichardi, dans 3 bacs distincts.
Dans le bac sans Cypho, le développement de celle-ci est très nettement plus forte.
Il semblerait que les Cypho les bouffent quand ils sont très petits et moyens petits.
Les Tropheus ne les attaquent pas du tout.
Les Greenwoodochromis bellcrossi non plus.
Les Gnathochromis permaxillaris, non plus.
Eric
Membre du GTroph

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9384
Enregistré le: 23 Juin 2015, 15:52
Localisation: Paris

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par philB » 23 Mai 2018, 11:08

Ben29 a écrit:Même espèce ?

-2 Wikipedia et cichlidsforum “ daffodil/brichardi quelles différences?” 2007

oui réfère toi à cela. Cichlidsforum surtout avec des bases scientifiques reprises. C 'est pour cela qu il y a hybridation et tout un tas de variétés intermédaires .

Petro91 a écrit:J'avoue que cette version est très intéressante.
Toutes ces observations sont riches et détaillées.
J aime bien argumenter lol;là c 'est un peu réducteur ... mais c est vrai que cette version est plus conforme à l 'esprit d un forum

A présent, comment organiser la prédation ?

Mon observation simple, la prédation des Cypho est limitées mais visible. J'ai 3 colonies de Brichardi, dans 3 bacs distincts.
Dans le bac sans Cypho, le développement de celle-ci est très nettement plus forte.
Il semblerait que les Cypho les bouffent quand ils sont très petits et moyens petits.
Les Tropheus ne les attaquent pas du tout.
.

Oui ce maintien conjoint se faisait plus fréquemment auparavant ca semble une bonne association avec deux espèces qui se "complétent bien". Avec les lépidio kendalli ca peut bien marcher je pense
Les tropheus ne les touchent pas ...Mais comment se passe la cohabitation ? Les deux espèces s 'entendent ???
philB
membre Gtroph 269/75
Lien vers ma liste de maintenance:
https://gtroph.fr/forum/viewtopic.php?f=106&t=6927#p117471

"Tous ceux qui connaissent le succès ont d'abord rêvé à quelque chose."
proverbe amérindien

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12295
Enregistré le: 04 Juil 2008, 18:54
Localisation: Morsang sur Orge 91

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par Petro91 » 23 Mai 2018, 16:23

philB a écrit: Les tropheus ne les touchent pas ...Mais comment se passe la cohabitation ? Les deux espèces s 'entendent ???[/color]
Ils s'ignorent ... tout simplement. :-|
Eric
Membre du GTroph

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9384
Enregistré le: 23 Juin 2015, 15:52
Localisation: Paris

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par philB » 23 Mai 2018, 18:22

ça c est vraiment une super nouvelle ....Je t avoue que j en suis surpris car les brichardi emmerdent tout ce qui ne peut pas les bouffer lol ...Mais ils s en prennent aux jeunes troph quand méme ?
philB
membre Gtroph 269/75
Lien vers ma liste de maintenance:
https://gtroph.fr/forum/viewtopic.php?f=106&t=6927#p117471

"Tous ceux qui connaissent le succès ont d'abord rêvé à quelque chose."
proverbe amérindien

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12295
Enregistré le: 04 Juil 2008, 18:54
Localisation: Morsang sur Orge 91

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par Petro91 » 24 Mai 2018, 07:43

J'ai un doute. Je pense tout de même que si, mais pas plus que ça. En gros.
2 ex :
Dans le 7m, le bébés survivent malgré le nombre de Cypho et le grand nombre de colonies de Brichardi.
En revanche, chez les Maswa, 1300 l, pas un bébé n'a survécu seul et grandi dans ce bac, seul.
Est-ce la taille du bac ou le type de population ?
Dans le 2ème cas, les Brichardi semblent plus entreprenants. Pas de Cypho, peut être ?? :roll:
Eric
Membre du GTroph

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9384
Enregistré le: 23 Juin 2015, 15:52
Localisation: Paris

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par philB » 24 Mai 2018, 16:20

Petro91 a écrit:J'ai un doute. Je pense tout de même que si, mais pas plus que ça. En gros.
2 ex :
Dans le 7m, le bébés survivent malgré le nombre de Cypho et le grand nombre de colonies de Brichardi.
Ouah, 7 m ... c 'est chez toi qu il faut venir faire une observation scientifique :wink: . On est proche du naturel... Tu retrouves certains des comportements mentionnés par les études ?
En revanche si je peux me permettre tu as des groupes familiaux formant une colonie, et pas des colonies sinon là il faudrait passer à la taille très supérieure au niveau bac :lol:
Dans un tel volume en tout cas ca doit bouger plus qu 'en 400 l :personnellement c 'est pour cela que je suis passé à d autres espèces les brichardi y étaient assez figés

Dans le 2ème cas, les Brichardi semblent plus entreprenants. Pas de Cypho, peut être ?? :roll:

Ou encore l'environnement, ou simplement le caractère des poissons si ce que montrent les études s applique chez toi; tu as peut être un groupe naturellement plus enclin à la timidité et l autre plus hardi ? Je sais ca peut choquer notre sentiment de superiorité humaine ...mais il semble bien qu il y ait des "caractères" différents chez ces espèces
philB
membre Gtroph 269/75
Lien vers ma liste de maintenance:
https://gtroph.fr/forum/viewtopic.php?f=106&t=6927#p117471

"Tous ceux qui connaissent le succès ont d'abord rêvé à quelque chose."
proverbe amérindien

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6526
Enregistré le: 17 Déc 2011, 10:58
Localisation: bry sur marne

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par joelmauguen » 24 Mai 2018, 16:50

Mes brichardi étaient dans un 200x100x60 au début un couple F0 puis les repros ont commencé et la je ne sais pas combien j en avais 200/300 Je pense et les cyphos n y touchaient pas même une fois le nid était juste en dessous du trou d un des cyphos.
J enl ai.distribue un.peu partout et un jour plus de repro et au final plus de poissons.
C est un poisson super intéressant les jeunes qui gardent les plus petits.
joel
gtroph 207/94

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9384
Enregistré le: 23 Juin 2015, 15:52
Localisation: Paris

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par philB » 24 Mai 2018, 18:22

joelmauguen a écrit:Mes brichardi étaient dans un 200x100x60 au début un couple F0 puis les repros ont commencé et la je ne sais pas combien j en avais 200/300
ca confirme que plus le bac est grand plus la densité peut l'être. Dans mon premier essai en 150 l j en avais à peine 10 en même temps (sans compter les minuscules bien sur; ceux de plus de 3/4 cm). Dans le 400 l beaucoup plus, 40 environ alors que le bac était seulement 2.5 fois plus grand; et dans le tien Joel une densité encore plus grande
C est un poisson super intéressant les jeunes qui gardent les plus petits.

Oui c 'est LE spectacle fascinant, quand une dizaine de défenseurs, tous tête en bas, et immobiles pour mieux surveiller, forment une véritable brigade de surveillance, j 'adorais :aime:

Et les associer en grand bac avec des tropheus ( si on ne cherche pas à reproduire forcément), et avec un couple de Lepidiolamprologus kendalli (si on veut éviter de toujours pêcher et démonter) peut être un bon choix de cohabitation, assez naturel... :?:
philB
membre Gtroph 269/75
Lien vers ma liste de maintenance:
https://gtroph.fr/forum/viewtopic.php?f=106&t=6927#p117471

"Tous ceux qui connaissent le succès ont d'abord rêvé à quelque chose."
proverbe amérindien

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12295
Enregistré le: 04 Juil 2008, 18:54
Localisation: Morsang sur Orge 91

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par Petro91 » 25 Mai 2018, 08:53

philB a écrit:Ou encore l'environnement, ou simplement le caractère des poissons si ce que montrent les études s applique chez toi; tu as peut être un groupe naturellement plus enclin à la timidité et l autre plus hardi ? Je sais ca peut choquer notre sentiment de superiorité humaine ...mais il semble bien qu il y ait des "caractères" différents chez ces espèces
euuuhhhh .... comment te dire .... là, j'ai du mal. :roll:
Le caractère d'un groupe, dans le même bac ?

Blague dans le coin, selon le coin qu'ils ont finis par obtenir des autres, le groupe à plus ou moins de possibilité d’expansion.
Dans une très petite faille, c'est compliqué.
Dans une faille, éboulis ou sous des plaques empilées, c'est plus facile.

Le hasard mon cher .... Philip ROTH avait très bien disserté sur le sujet. Sa mort ressente devrait nous faire nous souvenir de tout ceci.
"Tout est hasard". :wink:
Eric
Membre du GTroph

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9384
Enregistré le: 23 Juin 2015, 15:52
Localisation: Paris

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par philB » 25 Mai 2018, 12:52

oui j ai un peu forcé le trait....Le hasard bien sur et l environnement tout a fait ! Mais je te conseille quand meme la lecture des articles ou etudes referencees en 5, 48 et 49 de ce que j ai posté en version longue sur les brichardi ; afin de relativiser le role du hasard ou le nuancer du moins...

C est un peu la même chose qu' avec l étude scientifique italienne citée dans l agora sur les tropheus;.les mâles ne sont pas systématiquement dominants sur les femelles. Pourquoi ? Cela dépend des circonstances mais donc aussi du caractère individuel ...d ou le concept de "Life history"
Un groupe de troph ou de brichardi sera donc différent dans ses relations sociales en fonction aussi de l attitude des dominants...pas que du hasard.
Maintenant il est vrai que c est presque le débat de la poule et de l'oeuf...
philB
membre Gtroph 269/75
Lien vers ma liste de maintenance:
https://gtroph.fr/forum/viewtopic.php?f=106&t=6927#p117471

"Tous ceux qui connaissent le succès ont d'abord rêvé à quelque chose."
proverbe amérindien

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12295
Enregistré le: 04 Juil 2008, 18:54
Localisation: Morsang sur Orge 91

Re: Version courte sur le monde social des N Brichardi

Message par Petro91 » 25 Mai 2018, 14:03

philB a écrit:Un groupe de troph ou de brichardi sera donc différent dans ses relations sociales en fonction aussi de l attitude des dominants...
C'est évident et quasiment 100% de son attitude et de sa domination, est justement du au hasard.
Le hasard de ses rencontres, de son lieu de naissance, favorisé ou pas .... l'évolution nous inonde d'exemples de ce type .... :wink:
philB a écrit:pas que du hasard.
Maintenant il est vrai que c est presque le débat de la poule et de l'oeuf...
Et oui. Philosophie et non science !!
C'est pour cette raison que j'aime insister sur le fait. On voit trop souvent, beaucoup trop souvent, démarrer une logique explicative par une affirmation de ce type.
Nous sommes dans la philosophie, pas dans la science. :wink:
Eric
Membre du GTroph

Suivante

Retourner vers Les Lamprologini

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité